Soutenir les Ukrainiens qui se battent pour nos valeurs de démocratie et de liberté



La guerre qui gronde et qui tue aux portes de l’Europe est le choix de Vladimir POUTINE. En violant par la force armée la souveraineté ukrainienne, le Président russe multirécidiviste (Géorgie 2008, Crimée 2014) a une nouvelle fois délibérément violé les règles les plus élémentaires du droit international. Il a donc choisi de placer son régime nationaliste, plus que jamais belliqueux et belligène, en marge de la communauté internationale.

Dans ce contexte dramatique, j’approuve largement l’action de la France. J’approuve d’abord nos principes d’action pour parvenir à un cessez-le-feu et à un règlement du conflit : fermeté avec le régime russe, solidarité avec le peuple et le Gouvernement ukrainiens, unité avec nos partenaires européens et nos alliés de l'OTAN, maintien du dialogue avec les belligérants. J’approuve aussi les premières sanctions ciblées, massives, immédiates et inédites, décidées pour affaiblir le régime russe. J’approuve enfin la volonté de la France de maintenir l’effort diplomatique pour reprendre dans les meilleurs délais une gestion des relations internationales par la négociation, plutôt que par la violence.

N’oublions pas, n’oublions jamais que les Ukrainiens se battent pour nos valeurs, celles de la démocratie et de la liberté. Nos démocraties libérales doivent en conséquence réaffirmer qu’elles ont non seulement la capacité mais encore la volonté de défendre leurs valeurs lorsqu’elles sont menacées par des régimes autoritaires. Si la liberté a un coût, y compris parfois humain, elle n’a pas de prix…

La France doit prendre toute sa part dans l’accueil des réfugiés - français et ukrainiens - en provenance d’Ukraine. Les Français sont solidaires, partout, dans les communautés des pays limitrophes de l’Ukraine comme sur le territoire national : tous s'organisent pour soutenir et accueillir les réfugiés fuyant l'Ukraine. Les 27 Etats membres ont d’ailleurs réussi une coordination inédite et en un temps record pour accorder automatiquement aux réfugiés ukrainiens une “protection temporaire” qui leur donne droit au séjour.

Pour ma part, depuis le début du conflit, je me mobilise pour essayer de contribuer modestement à trouver des solutions humaines à une situation toujours plus inhumaine. Le 1er mars, à l’Assemblée nationale, nous avons débattu de la guerre suite à la déclaration du Gouvernement concernant la décision de la Russie d’entrer en guerre. Le 3 mars, j’ai organisé en circonscription un point presse, en présence du Président du Conseil départemental Patrick GENDRAUD et de nos “binômes” Colette LERMAN et Sylvie CHARPIGNON, et en y associant les conseillers départementaux du canton d’Avallon Sonia PATOURE et Jordan HEITZMANN, pour faire connaître les initiatives locales en soutien aux Ukrainiens et à l’Ukraine, à l’instar de celle d’Oléna GONTECHAROVA qui accueille dans l’Avalonnais 17 Ukrainiens qui ont fui leur pays. Dans l’Yonne, la Préfecture s'organise en coordonnant l’offre et la demande de logements pour accueillir de premiers ressortissants ukrainiens fuyant la guerre. Les 10 et 11 mars, je suivrai très attentivement les initiatives et les décisions qui seront prises lors du Sommet de Versailles sur les conséquences de la guerre en Ukraine.

Avec Oléna GONTECHAROVA au cours du point presse du 3 mars 2022.
Avec Oléna GONTECHAROVA au cours du point presse du 3 mars 2022.

Pour manifester sa solidarité avec l’Ukraine et les Ukrainiens, le plus simple et efficace aujourd’hui est de faire un don d’argent. Vous pouvez contacter directement les antennes locales de la Croix-Rouge, à Avalon (Croix-Rouge d'Avallon, 11 rue du Général Leclerc à Avallon, 03 86 34 08 99) ou dans l'Yonne (Croix-Rouge de l'Yonne, 29 avenue des Cosmonautes à Migennes, 03 86 92 11 60). Vous trouverez aussi un point régulièrement actualisé sur les dispositifs existants à l’adresse https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15542. La Fondation de France a par exemple lancé un appel à la générosité pour les personnes affectées par le conflit : https://dons.fondationdefrance.org/solidarite-avec-les-ukrainiens/~mon-don.