Renforcer la protection des centres de vaccination, de dépistage et des pharmacies



J'ai déposé une question écrite le 24 août 2021 pour interroger le ministre de l’intérieur sur la protection des centres de vaccination, de dépistage et des pharmacies contre les actes de malveillance. Dans l'attente de la réponse du ministre, vous trouverez ci-après le texte de ma question.


Question publiée au Journal Officiel le 24 août 2021


M. André Villiers interroge M. le ministre de l’intérieur sur la protection des centres de vaccination, de dépistage et des pharmacies contre les actes de malveillance.


En un mois depuis les annonces présidentielles de la mi-juillet, une vingtaine de centres de vaccination, de dépistage et de pharmacies ont été les cibles d’actes de malveillance dans le contexte d’une contestation - certes minoritaire, mais active voire violente - contre l’extension du passe sanitaire.


Dans un communiqué de presse du 3 août, l'Ordre national des pharmaciens et trois syndicats de la profession ont ainsi appelé “à l'apaisement” suite à ce “déchaînement soudain de violence” à leur égard.


Il lui demande quelles mesures le Gouvernement compte prendre, et suivant quel calendrier, afin de renforcer la surveillance et la protection des centres de vaccination, de dépistage et des pharmacies.


Réponse en attente