Quelle aide pour les viticulteurs après l’année noire 2021 ?



Après une annus horribilis marquée par un épisode de gel tardif, des attaques de mildiou et d’oïdium, une sécheresse et des incendies, impactant la plupart des bassins viticoles et tout particulièrement la Bourgogne et le Chablis où la récolte pourrait être divisée par deux, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation prévoit en 2021 une récolte française “historiquement faible”, comprise entre 32,6 millions et 35,6 millions d’hectolitres (soit une baisse de 24% à 30% par rapport à 2020), un faible volume inédit… depuis 45 ans !


Cette année 2021 difficile pour la production fait suite, de plus, à une année 2020 elle aussi déjà difficile, cette fois pour la commercialisation, avec les confinements, les fermetures des restaurants et la réduction des exportations.


C’est pourquoi j'ai écrit au ministre de l'agriculture et de l'alimentation pour demander au Gouvernement de préciser et prioriser le montant de l’enveloppe de 1 milliard d’euros annoncée en avril 2021 - pour faire face aux dégâts du gel pour l’ensemble des cultures - qu’il compte finalement allouer aux viticulteurs qui ont subi une année particulièrement difficile.


20210826_COURRIER_AV___ministre_agriculture_Quelle aide pour les viticulteurs après l’anné
.
Download • 199KB