Fermeture annoncée du site de Benteler à Migennes : mon communiqué de presse



COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Fermeture annoncée du site de Benteler à Migennes : le député de l’Yonne André VILLIERS appelle le Gouvernement à prendre ses responsabilités et exhorte les protagonistes industriels du dossier à être porteurs d’espoir après un nouvel examen approfondi du dossier


Paris, le mardi 23 novembre 2021


Le député de la 2e circonscription icaunaise participe aux manifestations organisées à Migennes ce mardi à l’occasion d’une journée “ville morte”. Il estime qu’il existe une voie de passage pour une solution réaliste et durable plus respectueuse des salariés, de leurs familles et de l’emploi.


Suite à l’annonce le 18 novembre de la fermeture de l’usine de sous-traitance automobile Benteler de Migennes qui emploie près de 400 personnes (dont 311 en CDI et 120 couples), le député de la 2e circonscription de l’Yonne André VILLIERS (UDI) renouvelle son soutien aux salariés et à leurs familles, appelle le Gouvernement à prendre ses responsabilités et exhorte les protagonistes industriels du dossier (l’équipementier automobile allemand et sous-traitant Benteler, le groupe automobile multinational et donneur d’ordre Stellantis, la holding industrielle allemande et éventuel repreneur Mutares, dont la 1ère offre de reprise a été rejetée) à être porteurs d’espoir après un nouvel examen approfondi du dossier du site migennois.


Il ne saurait y avoir deux poids et deux mesures suivant que le site se situe au Nord ou au Sud de Paris : le Gouvernement en général et Bruno LE MAIRE en particulier doivent s’engager pour les salariés du site Benteler de Migennes comme il se sont récemment engagés avec succès pour ceux du site d’Ascoval de Sainte-Saulve”, développe le député. “Nous devons collectivement naviguer entre deux écueils, le sombre désespoir de la casse sociale et l’espoir trompeur d’un carnet de commandes intarissable dans un secteur en mutation accélérée, pour élaborer une solution réaliste et durable plus respectueuse des salariés, de leurs familles et de l’emploi, dans un bassin déjà lourdement sinistré où le risque de précarité sociale et économique est élevé”, ajoute-il.


Au terme des réunions organisées lundi 22 novembre à la Préfecture de l’Yonne (Auxerre) entre le Préfet, la direction de Benteler, les syndicats, des représentants de Mutares et les élus locaux, André VILLIERS salue les premières avancées obtenues conjointement par le Maire de Migennes François BOUCHER (LR) et le Vice-président de la Région aux finances et au développement économique Nicolas SORET (PS), avec 1/ le réexamen du dossier de reprise de Mutares, 2/ le lancement à l’échelle européenne par l’Agence économique régionale d’une deuxième phase de prospection d’un autre repreneur crédible, et 3/ une réunion multilatérale avec l’ensemble des parties prenantes - Benteler, Mutares, Stellantis, la Région et l’État.



Voir aussi mon courrier à la ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès PANNIER-RUNACHER.